Comment le CBD aide à prévenir et à soulager les maladies…

Selon les statistiques, la maladie d’Alzheimer (MA) touche plus de 6 millions de patients rien qu’aux États-Unis et il y a actuellement un manque d’accès à un médicament efficace, bien qu’il existe des médicaments qui peuvent apporter un soulagement temporaire en soulageant les symptômes. Heureusement, une étude récente a révélé que le CBD pourrait être efficace pour prévenir et soulager la maladie d’Alzheimer.

La maladie d’Alzheimer est une maladie neurodégénérative grave associée à une détérioration des fonctions cognitives et de la mémoire. Cependant, l’efficacité des médicaments à petites molécules ciblant la bêta-amyloïde (Aβ) est controversée et il existe un besoin urgent de développer des agents thérapeutiques alternatifs.

La neuroinflammation joue un rôle clé dans la pathologie de la maladie d’Alzheimer, entraînant des lésions synaptiques et neuronales, soulignant l’importance du traitement de l’inflammation et la nécessité de maintenir l’intégrité neuronale.

Cependant, des chercheurs de l’Université pharmaceutique de Chine à Nanjing ont découvert que le cannabidiol (CBD), un composé clé du cannabis sans les effets intoxicants du THC, peut améliorer la fonction cognitive et potentiellement fournir une protection contre Aβ42, une protéine dérivée de la protéine précurseur amyloïde. Il convient de noter un biomarqueur associé à l’apparition de la maladie d’Alzheimer, à des troubles cognitifs légers, à la démence vasculaire et à d’autres troubles cognitifs.

Recherche sur le CBD et la maladie d’Alzheimer

L’étude, récemment publiée dans la revue à comité de lecture Cells, se penche sur le potentiel thérapeutique du CBD pour la maladie d’Alzheimer dans le but de découvrir ses mécanismes.

Lire aussi:  Conseils pour Consommer du Thé CBD: Votre Guide Complet pour une Expérience Inégalée

Les scientifiques ont mené des expériences sur des souris pour simuler la maladie d’Alzheimer (MA) en utilisant Aβ1-42. Ils ont évalué l’efficacité thérapeutique du CBD et utilisé l’analyse ARN-seq pour comprendre les mécanismes sous-jacents.

Les patients atteints de MA souffrent souvent de déficits de mémoire et de troubles cognitifs dus à une perte neuronale. Les résultats montrent que le CBD n’a pas causé de dommages cellulaires importants ni la mort. D’autre part, les cellules stressées par l’Aβ ont montré une viabilité accrue en raison de la présence de CBD, ce qui a amélioré cette situation.

Dans des études in vivo chez des souris, les chercheurs ont administré Aβ1–42 à des souris soumises au test du labyrinthe aquatique de Morris, une méthode expérimentale largement utilisée pour évaluer l’apprentissage spatial et la mémoire chez les rongeurs en observant leur navigation dans l’eau.

Les souris traitées avec Aβ1–42 ont mis plus de temps à trouver leur chemin, ce qui indique des problèmes cognitifs. En revanche, le traitement au CBD a considérablement réduit le temps nécessaire pour s’échapper, ce qui suggère une amélioration de la fonction cognitive. De plus, le CBD a contribué à atténuer l’impact négatif de l’Aβ1-42. Un examen plus approfondi de leurs schémas de navigation a indiqué le fort potentiel du CBD pour améliorer la mémoire spatiale dans les modèles de la maladie d’Alzheimer.

Dans l’ensemble, les résultats des chercheurs confirment que le CBD est une substance prometteuse pour aider à résoudre les problèmes d’apprentissage et de mémoire liés à la maladie d’Alzheimer.

« Essentiellement, le CBD atténue le dysfonctionnement synaptique et assure une neuroprotection pendant l’induction de l’Aβ1-42 », indique l’étude.

Dans le cerveau des patients atteints de la maladie d’Alzheimer, les cellules se rassemblent autour d’amas appelés plaques amyloïdes pour les éliminer, mais ces plaques provoquent une inflammation, endommagent les connexions des cellules nerveuses, entraînant la mort cellulaire et affectant la mémoire.

Lire aussi:  Des os sains et solides et le rôle du cannabidiol (CBD)

Une étude in vitro a vérifié si le CBD pouvait réduire l’inflammation dans les cas traités avec Aβ1-42. Les résultats ont montré que le CBD réduisait de manière significative les facteurs inflammatoires, l’activation microgliale et l’activation des astrocytes dans les régions cérébrales critiques affectées par la stimulation Aβ.

« Nos résultats suggèrent l’efficacité du CBD pour atténuer l’activation des microglies et des astrocytes, offrant des bienfaits anti-inflammatoires qui protègent la fonction synaptique et atténuent les déficits cognitifs liés à la maladie d’Alzheimer. Nos données soutiennent le rôle thérapeutique potentiel du CBD dans la lutte contre la neuroinflammation liée à la MA. – lit-on dans l’étude.

De plus, le cannabidiol a démontré sa capacité à restaurer les fonctions cognitives et à améliorer l’apprentissage et la mémoire altérée par l’Aβ.

L’efficacité du CBD sur la maladie d’Alzheimer

Les découvertes des chercheurs ont mis en évidence l’efficacité du CBD dans la réduction des dommages synaptiques, de la perte neuronale et de l’activation excessive des microglies et des astrocytes, tout en abaissant les marqueurs neuroinflammatoires.

« Dans notre étude, nous avons soigneusement analysé les propriétés neuroprotectrices et anti-inflammatoires aux multiples facettes du CBD. Nous avons démontré sa capacité à contrecarrer les troubles cognitifs et de mémoire induits par l’Aβ, à inhiber l’activation excessive des microglies et des astrocytes et à augmenter la libération de facteurs neurotrophiques. De plus, nos analyses d’ARN-seq ont fourni des informations inestimables sur le rôle du CBD dans la modulation des gènes clés de la cascade inflammatoire, soulignant son fort potentiel anti-inflammatoire », conclut l’étude.

Bien que la recherche sur les effets du CBD sur la maladie d’Alzheimer en soit à ses débuts, les résultats sont prometteurs. Une étude de 2021 a révélé que des doses élevées de CBD chez les patients atteints de la maladie d’Alzheimer à un stade avancé augmentent les protéines essentielles à l’élimination des plaques cérébrales, et une étude de 2019 suggère que le CBD peut supprimer les facteurs qui contribuent à la maladie d’Alzheimer et peut être plus efficace lorsqu’il est combiné. avec du THC.

Laisser un commentaire