Recommandations post-rhinoplastie : Nos conseils pour une meilleure récupération

Précautions post-opératoires cruciales pour la réussite d’une rhinoplastie

L’ampleur du succès d’une opération esthétique du nez, couramment appelée rhinoplastie, repose, dans une grande mesure, sur l’observance des mesures sanitaires après intervention.

Potentialités post-opération d’une modification nasale

Il faut à peu près un an avant de jouir pleinement du fruit d’une rectification du nez. Cette durée peut toutefois varier en fonction de la particularité du nez du patient ou encore du type d’opération subi. L’état du nouveau nez reste précaire au cours des premiers mois voire semaines qui font suite à l’intervention. La cicatrisation du lieu concerné par l’opération ou éventuellement celle du rapport nasal n’est pas systématiquement expéditive.

Le praticien en charge de l’opération doit, pendant l’année qui suit, assidument surveiller le patient, afin d’être aux aguets à d’éventuelles anomalies telles que l’apparition d’un œdème persistant et les hématomes qu’il génère, une déformation de l’extrémité du nez, ou un processus de cicatrisation inhabituel.

Même le chirurgien esthétique le plus qualifié ne peut peut garantir, à coup sûr, l’issue finale d’une chirurgie nasale, sans la participation proactive et diligente du patient à l’issue de l’opération.

Sur les comportements à proscrire après une rhinoplastie

Le comportement du patient a une incidence significative sur le rendement de ce genre de chirurgie réparatrice. Pour prévenir les conséquences permanentes de l’opération, le bouffissement du visage, une déformation du nez et, donc, la nécessite d’une nouvelle rhinoplastie coûteuse, il est primordial, pour le patient, de faire particulièrement preuve de patience. Il doit se résigner à abandonner certaines de ses accoutumances et désirs, pour ne citer que :

  • Éviter de parler ou même de rire pendant les 2 ou 3 premiers jours après l’opération,
  • Abstention de prise d’alcool, de cigarette ou d’autres produits à inhaler,
  • Ne pas se rendre dans un sauna ou un hammam,
  • Éviter de se frotter le nez ou le visage,
  • Ne pas s’exposer au soleil pendant une certaine période,
  • Privilégier une douche à l’eau très tiède ou fraîche au lieu d’un bain.
Lire aussi:  Ganglion Aisselle, Fatigue et Stress: Comprendre Leur Lien

De surcroît, il est essentiel de se tenir éloigné de toutes activités qui nécessiteraient un effort physique conséquent, y compris les pratiques sportives violentes, les loisirs épuisants, la conduite, et autres. Une à deux semaines de congé devraient être prises plutôt que deux ou trois jours après l’opération.

En outre, il est fortement déconseillé de s’automédiquer sans l’aval du chirurgien spécialisé, même quand le traitement n’a pas d’effet notable sur le résultat de l’opération. Il est défendu de déloger les croûtes laissées par l’opération pour éviter de nouvelles blessures. Une application de produits ramollissants conseillés par le chirurgien est suffisante pour faciliter leur détachement.

Chirurgie du nez cosmétique : d’autres mesures à prendre à l’issue de l’intervention

Pour une remise totale, sans accro, après une opération esthétique du nez, énormément de conseils et de consignes post-opération sont formulés. Pour promouvoir un bon rendement, le patient doit :

  • Ne pas négliger les contrôles de l’état de sa santé chez son chirurgien esthétique,
  • Ne pas faire fi du repos quotidien, en veillant à rester autant que possible soit debout ou assis,
  • Positionner sa tête en hauteur lorsqu’il se couche,
  • Consommer des aliments faciles à mastiquer et à digérer,
  • Prendre des précautions en nettoyant son visage.

Que ce soit pour la rhinoplastie ou une autre opération telle que la septoplastie, le secret d’une satisfaction esthétique tient du suivi bien sûr des recommandations d’un chirurgien compétent qui a eu procédé à l’opération. De toute façon, l’idée au départ était de choisir un plasticien expert en rhinoplastie pour son projet de recomposition nasale.

Lire aussi:  Meilleure tunique médicale pas cher : laquelle choisir?

Laisser un commentaire