Dépression pourquoi se sent on mieux le soir ?

Il est bien connu que le matin peut être difficile pour de nombreuses personnes, surtout pour celles qui luttent contre la dépression.

Se lever du lit, affronter à une nouvelle journée et essayer de fonctionner à un niveau optimal malgré une humeur sombre et un manque d’énergie peuvent être incroyablement difficiles.

Pourtant, il est fréquemment observé qu’au fil de la journée, notamment en soirée, les symptômes de la dépression peuvent s’atténuer considérablement.

Pourquoi ressent-on un mieux-être le soir quand on traverse une période de dépression ?

Dans cet article, nous analyserons les principales raisons qui expliquent pourquoi les personnes souffrant de dépression ont tendance à se sentir mieux le soir et à lutter davantage le matin.

La dépression et notre horloge biologique : comment cela affecte notre humeur tout au long de la journée

Le rôle de l’horloge biologique, ou rythme circadien, est primordial dans la régulation de nos humeurs, de notre niveau d’énergie et de notre sommeil. Fonctionnant sur un cycle de 24 heures, cette horloge interne est influencée par divers facteurs environnementaux comme la lumière et la température.

Quand elle est déréglée, il n’est pas rare de constater des symptômes de dépression, d’anxiété et de stress, qui peuvent accentuer les troubles de l’humeur préexistants.

Particulièrement sensible à ce dérèglement, la dépression est souvent associée à une perturbation des rythmes circadiens. Cela se traduit par des variations d’humeur sur l’ensemble de la journée.

À titre d’exemple, l’humeur d’une personne dépressive peut se présenter comme suit :

Au réveil, une humeur particulièrement basse peut être ressentie, accompagnée d’une fatigue intense et d’une difficulté accrue à sortir du lit. Le matin peut alors devenir un moment particulièrement éprouvant pour ces personnes.

L’après-midi, une légère amélioration de l’humeur peut se manifester. Cependant, la fatigue et le manque d’énergie ont tendance à persister, limitant la capacité de ces personnes à réaliser leurs activités.

En soirée, l’humeur peut encore s’améliorer, bien qu’il arrive que certains individus souffrant de dépression connaissent une aggravation de leurs symptômes.

Ces fluctuations d’humeur durant la journée peuvent rendre les activités quotidiennes, le travail, et les interactions sociales éprouvantes et stressantes pour les personnes souffrant de dépression.

Prendre en compte l’influence de l’horloge biologique afin d’améliorer l’humeur et la qualité de vie de ces personnes. Comprendre et traiter les problèmes relatifs à cette horloge interne représente une dimension clé du soutien apporté aux individus aux prises avec la dépression.

Les facteurs qui peuvent expliquer le sentiment d’amélioration durant la soirée

La relaxation et la détente après une journée de travail peuvent en partie expliquer l’amélioration de l’humeur ressentie en soirée.

Effectivement, au terme d’une journée marquée par la fatigue et le stress, le simple fait de rentrer chez soi, de s’accorder un moment de calme et de profiter de son temps libre permet de libérer la tension accumulée.

Lire aussi:  Reconnaissance et traitement d'un cancer de la prostate : guide complet

Ce relâchement procure une sensation de bien-être et d’apaisement qui favorise la détente et l’amélioration de l’humeur.

Durant la soirée, nous avons généralement l’occasion de nous adonner à nos passions et loisirs, ce qui contribue également à ce sentiment de mieux-être. Qu’il s’agisse de passer du temps en famille ou entre amis, de s’adonner à une pratique sportive, de se plonger dans une bonne lecture ou de regarder ses séries préférées, ces activités permettent non seulement de se détendre, mais aussi de savourer des moments de plaisir.

Les interactions sociales, comme passer du temps avec sa famille, ses amis ou ses proches, ont aussi un rôle prépondérant dans l’amélioration de notre humeur. Elles procurent un sentiment d’appartenance et un soutien émotionnel essentiels à notre bien-être.

La pratique d’un sport ou d’une activité physique en général a également un impact positif sur notre état d’esprit. L’exercice physique provoque la libération d’endorphines, souvent appelées hormones du bonheur, qui contribuent à la réduction du stress et de l’anxiété.

Se divertir, que ce soit en regardant un film, en écoutant de la musique ou en lisant un livre, offre une évasion bienvenue de notre quotidien et favorise la détente et le plaisir.

Ces différentes activités, en créant des moments de détente et en stimulant la production d’hormones associées au bonheur et au bien-être, peuvent largement expliquer pourquoi nous ressentons souvent une amélioration de notre humeur en soirée.

Le rôle du cortisol et de la mélatonine dans nos émotions nocturnes

Le cortisol est une hormone produite par les glandes surrénales, qui joue un rôle clé dans la régulation de diverses fonctions corporelles, telles que la réponse au stress, le métabolisme des glucides, la régulation de la pression artérielle et le système immunitaire.

En général, les niveaux de cortisol sont plus élevés le matin et diminuent progressivement tout au long de la journée.

Ils peuvent varier en réponse à divers facteurs, tels que le stress ou l’exercice. Des niveaux élevés de cortisol la nuit peuvent perturber le sommeil et provoquer une recrudescence des émotions fortes.

La mélatonine, en revanche, est une hormone produite par la glande pinéale et est souvent appelée « l’hormone du sommeil ». Elle fonctionne comme une horloge biologique interne, régulant notre cycle veille-sommeil en fonction de l’exposition à la lumière.

Des niveaux élevés de mélatonine indiquent généralement qu’il est temps de dormir, tandis que des niveaux faibles sont associés à l’éveil. Lorsque le cycle naturel de la mélatonine est perturbé, il peut entraîner des problèmes tels que l’insomnie ou le décalage horaire.

  • Le cortisol et le sommeil : Comme mentionné précédemment, les niveaux élevés de cortisol la nuit peuvent perturber le sommeil et provoquer une recrudescence des émotions fortes. Cela peut créer un cercle vicieux où le stress conduit à une mauvaise qualité de sommeil, qui à son tour augmente le stress et les émotions négatives. Il est donc essentiel de prendre en compte l’impact du cortisol sur nos émotions nocturnes pour mieux gérer et améliorer notre santé mentale et notre qualité de sommeil.

 

  • La mélatonine et les émotions : Des recherches ont montré que la mélatonine peut avoir un impact sur notre humeur et nos émotions en influençant la libération de neurotransmetteurs tels que la sérotonine et la dopamine. Ces neurotransmetteurs jouent un rôle crucial dans la régulation de notre humeur, de notre comportement et de notre cognition. Ainsi, une perturbation du cycle de la mélatonine peut également influencer nos émotions et notre humeur nocturne.
Lire aussi:  Balanite qui ne guérit pas : prévention et facteurs de risque

Conseils pour profiter de ces instants de répit dans la lutte contre la dépression

S’accorder des moments de répit dans le combat contre la dépression est une nécessité pour recharger ses forces et se recentrer.

Pour maximiser l’efficacité de ces parenthèses apaisantes, vous pouvez faire ca:

Optez pour une activité relaxante, à même de vous détendre et de vous apaiser. Cela peut être la méditation, le yoga, ou encore la lecture. L’important est d’être en phase avec vos émotions et vos sensations, de les observer sans les juger et de vous ancrer dans l’instant présent.

Faire une pause loin des écrans, qu’il s’agisse de smartphones, d’ordinateurs ou de télévisions. Ces outils du quotidien, potentiellement stressants, peuvent être mis de côté le temps d’un instant pour favoriser le recentrage sur soi.

Profitez de la nature, que ce soit au détour d’une promenade en forêt, au bord de la mer ou tout simplement dans un parc. Cet environnement naturel peut s’avérer très apaisant et positif pour le moral. Prenez le temps d’inspirer l’air frais et d’observer attentivement votre environnement, en vous accordant le temps de voir, d’écouter et de sentir.

Pour que ces moments de répit soient véritablement bénéfiques dans votre combat contre la dépression, il efaut les intégrer à votre routine quotidienne.

Planifiez des moments de pause en les notant dans votre agenda. Prévoyez des instants de tranquillité, même s’ils ne durent que 10 minutes, pour vous recentrer. Les inscrire à votre planning facilitera leur intégration à votre emploi du temps et vous aidera à les respecter.

Créez un environnement propice à la détente en aménageant un espace chez vous spécifiquement dédié à cet effet. Une décoration apaisante, des bougies parfumées, des coussins, pourront inciter à y passer du temps régulièrement pour vous reposer.

Entourez-vous de personnes bienveillantes pour partager ces moments de répit et de détente. Des amis ou des proches, soutenant votre démarche, pourront vous encourager à prendre soin de vous et vous aider à maintenir cette routine quotidienne.

FAQ

Comment se lever le matin quand on est dépressif ?

Se lever le matin lorsqu’on est dépressif peut être extrêmement difficile, mais voici quelques conseils : établissez une routine de sommeil régulière, placez votre réveil à distance de votre lit, demandez le soutien de proches pour vous motiver, envisagez une thérapie et parlez-en à un professionnel de la santé.

Comment on se sent quand on est en dépression ?

La dépression peut engendrer une multitude de sentiments : tristesse profonde, désespoir, perte d’intérêt pour les activités autrefois appréciées, fatigue constante, sentiment de vide, difficulté à se concentrer, troubles du sommeil, changements d’appétit, baisse d’estime de soi et pensées suicidaires.

Pourquoi dort-on quand on est en dépression ?

Le sommeil peut être perturbé lors d’une dépression pour plusieurs raisons. Certaines personnes atteintes de dépression peuvent éprouver une hypersomnie, se sentant constamment fatiguées et ayant besoin de dormir plus longtemps que d’habitude. D’autres peuvent souffrir d’insomnie, ayant du mal à s’endormir ou se réveillant fréquemment pendant la nuit. Les troubles du sommeil font partie des symptômes courants de la dépression et peuvent être causés par des déséquilibres chimiques dans le cerveau.

Quelle activité pour sortir de la dépression ?

Il n’existe pas d’activité unique qui puisse guérir la dépression, mais certaines peuvent aider à améliorer l’humeur et à favoriser le rétablissement. L’exercice physique régulier, la pratique de techniques de relaxation telles que la méditation ou le yoga, l’implication dans des activités créatives, l’interaction sociale positive, l’apprentissage de nouvelles compétences ou hobbies et l’adhésion à une thérapie sont quelques exemples d’activités qui peuvent soutenir le processus de guérison.

Laisser un commentaire