Cellulite œdémateuse : symptômes, causes, traitement et remèdes

Il existe différents types de cellulite et le plus courant est la cellulite œdémateuse.également connue sous le nom de cellulite fluide. Il s’agit d’une forme spécifique de cellulite qui se caractérise par la présence d’une rétention d’eau dans la zone concernée.

Elle est considérée comme une variante de la cellulite commune et peut être associée à une sensation accrue de lourdeur, de gonflement et d’accumulation de liquide dans les zones concernées.

Les symptômes qui l’accompagnent sont des jambes lourdes, gonflées et fatiguées, une sensation de tension et un inconfort cutané.

S’il existe de nombreuses solutions pour en venir à bout, il faut d’abord définir le type de cellulite dont vous souffrez. Phénomène physiologique et non pathologique, ses causes d’apparition sont multiples et impliquent principalement trois facteurs : la fibrose, l’excès de tissu adipeux et la rétention d’eau.

Une fois ces facteurs détectés par l’examen clinique, il en résulte une classification en trois types de cellulite et pour chacun d’entre eux, un ou plusieurs traitements peuvent être choisis parmi les massages, les lotions, les régimes et bien d’autres encore.

La cellulite œdémateuse : qu’est-ce que c’est et comment se présente-t-elle ?

Avant même d’aborder les différents types de cellulite, il est bon de faire un petit tour d’horizon en rappelant ce qu’est la cellulite.

La cellulite est une affection fréquente qui touche la peau, en particulier celle des cuisses, des fesses et de l’abdomen. Elle se caractérise par l’apparition de petits nodules, trous ou fossettes à la surface de la peau, donnant un aspect « peau d’orange ».

La cellulite est causée par une combinaison de facteurs, notamment l’accumulation de graisse, la rétention d’eau et la présence de fibres conjonctives faibles dans la peau.

Elle est plus fréquente chez les femmes que chez les hommes, en raison de différences dans la répartition des graisses, les structures du tissu conjonctif et les hormones. Elle peut être influencée par plusieurs facteurs, notamment la génétique, le mode de vie, l’alimentation, l’activité physique et les déséquilibres hormonaux.

Elle n’est pas nécessairement liée à la surcharge pondérale ou à l’obésité.l’obésitécar elle peut également apparaître chez les personnes minces.

Il n’existe pas de remèdes définitifs contre la cellulite. il existe plusieurs options de traitement pour améliorer l’apparence de la peau. Il peut s’agir de massages, de crèmes et de lotions, de thérapies par ondes de choc, de thérapies au laser et d’interventions chirurgicales plus invasives telles que l’ablation de la peau. liposuccion.

Toutefois, l’efficacité de ces traitements peut varier d’une personne à l’autre et les résultats peuvent être temporaires.

Si vous êtes intéressé(e) par ce sujet, découvrez nos étude approfondie sur la cellulite.

Quelle est la différence entre la cellulite fibreuse, oedémateuse, adipeuse ou scléreuse ?

Quelle est la différence entre la cellulite fibreuse, oedémateuse, adipeuse ou scléreuse ?

Comme nous l’avons mentionné, il existe trois types de cellulite types de cellulite. Il est important de savoir de quel type de cellulite vous souffrez afin de choisir le bon traitement parmi les nombreuses solutions disponibles pour la combattre.

Les trois types de cellulite sont :

  • Oedémateuse.
  • Fibreux.
  • Adipeux ou scléreux.

En outre, de nombreuses femmes ont tendance à accumuler différents types de cellulite : c’est ce qu’on appelle la « cellulite ». cellulite mixte.

Cellulite œdémateuse

Comme son nom l’indique, cette dernière est directement liée à l’eau et fait référence à l’eau retenue qui stagne dans les tissus et crée des capitons. Il s’agit donc d’une rétention d’eau causée par une mauvaise circulation veineuse et lymphatique.

Le système lymphatique est un vaste réseau de vaisseaux qui joue un rôle importantIl fournit à l’organisme les nutriments et les graisses nécessaires. Sur son passage, la lymphe (liquide lymphatique) transporte l’excès de liquide dans les tissus et purifie les cellules de leurs déchets. A une mauvaise circulation lymphatique entraîne une saturation des tissus en eau et en toxines. Peu à peu, la peau se déforme en raison des gonflements et des fossettes se forment.

Concernant la circulation veineuse, elle a également deux rôles essentiels : la distribution des nutriments et des gaz et la récupération des déchets. En cas de mauvaise circulation, le rétention d’eau est aggravée et, par conséquent, la cellulite est accentuée.

Cellulite adipeuse

La cellulite adipeuse peut parfois être associée à un épaississement de la couche superficielle du tissu adipeux. Cette affection se caractérise par une augmentation anormale du nombre (hypertrophie) ou de la taille (hyperplasie) des adipocytes ou des graisseuses à des endroits clés tels que les cuisses, les fesses et les bras.

Lire aussi:  A Quoi Sert l'Eau de Cologne ? L'Utilité Insoupçonnée !

La cellulite adipeuse est due à un processus bien connu d’épaississement du tissu adipocytaire et d’accumulation anormale de graisseuses, cellules de taille anormale, dans la couche superficielle de l’hypoderme.

Lorsque les adipocytes sont en nombre excessif et de taille importante, la circulation sanguine et lymphatique est entravée et l’organisme ne peut pas évacuer les polluants comme il le devrait, ce qui entraîne une inflammation. La cellulite d’Adipect peut être induite, outre une tendance héréditaire, par un déséquilibre entre les céréales consommées et les céréales digérées.

La cellulite fibreuse

Ce type de cellulite, particulièrement difficile à éliminer, est dû à un dysfonctionnement des fibroblastes, qui sont les fibres de collagène de la peau. Ces fibres se rigidifient sous l’action de certaines variables inflammatoires et hormonales, ainsi que sous l’effet du processus naturel de vieillissement.

Parce qu’elle est difficile à traiter, la cellulite fibreuse est la forme de cellulite la plus répandue chez les femmes.

Quelle est l’origine du problème ?

Les fibres de collagène qui traversent la couche adipeuse de la peau (hypoderme) subissent un allongement et un raccourcissement aberrants sous l’effet de la glycation. Cet état peut être lié ou non à une mauvaise circulation sanguine ou à une prise de poids.

La peau est alors tirée vers le bas, ce qui provoque l’écrasement des cellules graisseuses entre les structures cutanées profondes et la surface de la peau. Il en résulte la formation de dépressions cutanées appelées fossettes.

La cellulite est très visible sur les culottes équestres ou coussinet, notamment au niveau des fesses et des genoux.

Cellulite oedémateuse : symptômes et moyens de la reconnaître

La cellulite œdémateuse se présente sous la forme d’un ensemble de petites bosses surélevées, les fossettes. Cet aspect est associé à l’élasticité de la peau, contrairement à la cellulite fibreuse dans laquelle la peau se durcit.

Les personnes présentant une cellulite œdémateuse, accompagnée de d’une mauvaise circulation sanguinepeut parfois avoir varices, membres enflés et pâles. La zone la plus touchée par ce type de cellulite est généralement les jambes, en particulier les cuisses et les genoux.

Les symptômes les plus courants oedematous cellulitis produit dans le corps sont :

  • Douleur au toucher.
  • Gonflement.
  • Rétention d’eau.
  • Lourdeur des jambes.
  • Nodules graisseux bien visibles.

Causes de la cellulite œdémateuse

Causes de la cellulite oedémateuse

L’apparition de la cellulite oedémateuse cellulite oedémateuse sur les fesses, les cuisses ou même les bras est principalement due à une mauvaise circulation sanguine. Lorsque la circulation sanguine est mauvaise, le drainage des tissus n’est plus assuré de manière optimale, ce qui favorise l’aggravation de la rétention d’eau et donc les risques de développement d’une cellulite oedémateuse. cellulite de type oedemateuse.

D’autres causes courantes sont

  • Changements hormonauxVous êtes-vous déjà demandé pourquoi la cellulite touche principalement les femmes ? Parce qu’elles sont exposées à des fluctuations hormonales plus importantes : changements menstruels, ovaires polykystiques, augmentation du taux d’œstrogènes pendant la grossesse, problèmes de thyroïde. Il n’est donc pas surprenant que de nombreuses femmes souffrent d’une cellulite plus importante que les hommes. aggravation de la cellulite pendant les jours du cycle menstruel ou lorsqu’elles commencent à prendre la pilule contraceptive.
  • Facteurs héréditaires: On peut être plus ou moins sujet à la cellulite œdémateuse.
  • Habitudes posturalesLorsque nous restons assis ou debout pendant une longue période de la journée, notre circulation sanguine est affectée.
  • Pantalons trop serrés et talonsLe port de pantalons trop serrés sur les jambes peut favoriser la circulation sanguine et la cellulite œdémateuse. De même, les talons peuvent gêner le retour veineux et favoriser la rétention d’eau.
  • Une mauvaise alimentationLes aliments raffinés, riches en graisses ou cuisinés avec beaucoup d’épices, peuvent aggraver l’état de la peau, car ils réduisent l’élasticité des vaisseaux sanguins.

Cures et remèdes pour éliminer la cellulite oedémateuse

Pour se débarrasser de la cellulite oedémateuse, il faut s’attaquer à sa cause principale : la rétention d’eau. Heureusement, il existe de nombreux remèdes pour y remédier.

Suivre un régime « anti-rétention d’eau

Contrairement aux idées reçues, le régime « anti-rétention d’eau » est efficace pour lutter contre la rétention d’eau, il faut boire plus.

Nous recommandons de boire au moins 1,5 litre d’eau par jour, préférez une eau à teneur réduite en sodium. Il est également bon de savoir que certains extraits de plantes favorisent le drainage, n’hésitez donc pas à varier vos boissons avec du thé ou des tisanes.

Certaines recommandations alimentaires doivent être respectées, notamment les suivantes.
La consommation de sel doit être réduite autant que possible :

  • Le corps humain retient l’eau en présence de sel.
  • Le sucre provoque une augmentation du taux d’insuline, ce qui favorise la rétention d’eau dans l’organisme.
  • La consommation de fruits et légumes diurétiques, tels que les asperges, les raisins secs et les ananas, doit être une priorité absolue.
  • Mettez l’accent sur les aliments entièrement fermentés, les fruits secs et les huiles végétales.
  • Grâce aux acides gras oméga-3, la consommation de poissons gras peut contribuer à améliorer la circulation sanguine.
Lire aussi:  Remèdes Grand-Mère Atténuer les Rides Autour de la Bouche : Secrets de Beauté Inestimables Révélés

Traitements

Le massage et le sport agissent sur les problèmes de circulation, qu’elle soit sanguine ou lymphatique.

En ce qui concerne les soins manuels, vous pouvez opter pour le les massages de drainage lymphatique à effectuer :

  • A domicile ou dans un studio professionnel.
  • Avec ou sans crème anti-cellulite et/ou avec de l’huile essentielle de genévrier diluée à 15% dans une huile végétale, par exemple de sésame, de macadamia.
  • Avec des dispositifs tels que le pressothérapie ou sans.

Si le sujet vous intéresse, découvrez comment lutter contre la cellulite.

Cellulite oedémateuse et sport

En cas de cellulite oedémateuse, notamment en cas de troubles de la circulation veineuse, il est important de choisir le sport à pratiquer.

Les sports à privilégier sont :

  • Marche (marche rapide).
  • Ski de fond.
  • Cyclisme.
  • Natation.
  • Aquagym, aquabike ou drainage lymphatique.

Si vous êtes intéressé(e) par ce sujet, suivez nos sur les sports anticellulite.

Médicaments contre la cellulite œdémateuse

En plus du drainage, de l’activité physique et d’une alimentation équilibrée, il est conseillé d’utiliser des produits qui combattent la cellulite. Ils sont capables d’atténuer l’aspect de la peau d’orange tout en la rendant plus souple et plus ferme.

Parmi les traitements les plus simples de la cellulite, on trouve les crèmes qui s’appliquent rapidement et facilement.

Par exemple, les crèmes parmi les plus efficaces, qui s’appliquent sur les jambes, les cuisses et les fesses, contrecarrent les impuretés de la cellulite, améliorent l’aspect de la peau et peuvent également être utilisés par les patients dont les capillaires sont fragiles.

Il est préférable de privilégier les produits à base des principes actifs suivants : caféine, diosmine, escine, hespéridine qui agissent en synergie pour lutter contre la stagnation des fluides et réactiver la microcirculation, en réduisant la fragilité capillaire.

Il est recommandé de les utiliser 1 à 2 fois par jour, selon l’état de la cellulite oedémateuse.

Des remèdes naturels efficaces

Dans le cas de la cellulite oedémateuse, il est évident que la drainage lymphatique effectué par un kinésithérapeute est un traitement de choix. En drainant les tissus, il améliore la circulation sanguine et donc l’aspect de la cellulite. Mais il existe aussi des traitements naturels que vous pouvez faire chez vous.

Par exemple, pour un effet choc sur la cellulite oedémateuse, nous vous conseillons d’incorporer des enveloppements anticellulite à votre routine beauté hebdomadaire. Parmi les plus connus, on trouve le boue d’argile anticelluliteRiche en antioxydants et en sels minéraux, elle a des propriétés raffermissantes et drainantes, grâce à sa capacité naturelle à absorber l’excès de liquide.

Vous pouvez également utiliser le café en usage externecar la caféine est utilisée comme principal ingrédient actif dans de nombreux remèdes anticellulite coûteux.

Vous pouvez utiliser du marc de café et de l’huile d’olive pour faire un gommage raffermissantà utiliser de préférence deux fois par semaine. La caféine qu’il contient aide à resserrer et à raffermir les couches supérieures de la peau, de sorte que les structures sous-jacentes du tissu adipeux deviennent moins visibles.

Enfin, vous pouvez utiliser un certain nombre de plantes pour renforcer le tissu conjonctif, comme la prêle pour préparer des cataplasmes. d’excellentes tisanes drainantes ou les feuilles de bouleau à ajouter comme additif pour le bain. De même, leshuile de massage au lierre L’huile de massage au lierre favorise la circulation et stimule le métabolisme, tout comme la pommade à l’achillée, qui favorise l’autoguérison des cellules de la peau.

Enfin, le thé au persil aide à éliminer la rétention d’eau dans le corps.

Les remèdes naturels contre la cellulite œdémateuse comprennent également les la douche en alternant l’eau froide et l’eau chaude ou des massages avec la brosse de circulation sanguine qui permet de revitaliser la peau et d’éliminer plus rapidement les fluides tissulaires.

Comment prévenir la cellulite œdémateuse ?

La seule façon de prévenir l’apparition de la cellulite est de révolutionner son mode de vie.

Par révolution, nous entendons une prise en charge globale de sa santé, à commencer par l’alimentation. Manger Aliments sains riches en protéines maigres (viande blanche), de fruits (myrtilles, oranges et citrons) et de légumes (poivrons, etc.) permet d’éliminer les toxines et d’éviter ainsi la stagnation des fluides.

L’alimentation doit ensuite être associée à une hydratation suffisante. L’eau est un puissant diurétique qui permet de se débarrasser des toxines en excès.

En plus d’un bon régime alimentaire, il faut prendre l’habitude de porter des vêtements confortables qui permettent à la peau de respirer plutôt que des vêtements trop serrés qui bloquent la circulation.

Il faut aussi éliminer les mauvaises, comme la sédentarité et l’usage de la fumée et de l’alcool.

Laisser un commentaire